Un haut responsable d’Al-Qaïda tué au Mali, selon l’armée française

[ad_1]

L’armée française a déclaré avoir tué un “haut responsable” d’Al-Qaïda lors d’une opération militaire au Mali le mois dernier.

Yahia Djouadi, également connu sous le nom d’Abou Ammar al-Jazairi, a été tué dans la nuit du 26 février, a indiqué le ministère français des Armées dans un communiqué.

L’opération anti-djihadiste a eu lieu à environ 100 kilomètres au nord de Tombouctou, a-t-il ajouté.

Djouadi, de nationalité algérienne, était qualifié de “haut dirigeant” d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), chargé de coordonner “les finances et la logistique”.

L’armée française a déclaré qu’il se trouvait dans une zone connue du Mali que le groupe a utilisée comme “refuge”.

“Il a été neutralisé lors d’une intervention au sol, assisté d’un hélicoptère de reconnaissance et d’attaque et de deux drones français”, indique le communiqué.

Sa mort “affaiblit une fois de plus la gouvernance d’Al-Qaïda” au Mali, a déclaré Paris, affirmant que la mission était un “succès tactique significatif”.

Le meurtre de Djouadi survient alors que Les pays européens ont convenu de retirer leurs forces militaires du Malisuite à une demande de la junte militaire du pays.

La France avait accepté de retirer environ 2 400 soldats au total de la région du Sahel, mais affirme qu’elle “reste déterminée” à soutenir les efforts antiterroristes en Afrique de l’Ouest, où les factions locales d’Al-Qaïda et du soi-disant État islamique sont toujours actives.

Selon un bilan officiel, une attaque contre un camp de l’armée malienne à Mondoro vendredi a fait au moins 27 morts parmi les soldats.

Pendant ce temps, un convoi de maintien de la paix des Nations Unies a frappé une bombe en bordure de route lundi, tuant deux personnes et en blessant quatre autres. Une autre attaque contre l’armée malienne a fait deux morts.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.