Les talibans annoncent l’interdiction de la récolte du pavot

[ad_1]

Les talibans au pouvoir en Afghanistan ont annoncé l’interdiction de la récolte du pavot, alors même que les agriculteurs de certaines régions du pays ont commencé à extraire l’opium de la plante nécessaire à la fabrication de l’héroïne.

Les talibans ont averti les agriculteurs que leurs récoltes seraient brûlées et qu’ils pourraient être emprisonnés s’ils procédaient à la récolte.

Les saisons de récolte et de plantation varient d’un bout à l’autre de l’Afghanistan. Au cœur des talibans, dans le sud de Kandahar, la récolte a commencé, mais dans l’est du pays, certains agriculteurs commencent tout juste à planter leur récolte.

Dans un Afghanistan désespérément pauvre, l’interdiction semble certaine d’appauvrir davantage ses citoyens les plus pauvres à un moment où le pays est en chute libre économique.

Le décret a été annoncé par le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid lors d’une conférence de presse dans la capitale de Kaboul.

L’ordonnance interdisait également la fabrication de stupéfiants et le transport, le commerce, l’exportation et l’importation d’héroïne, de haschich et d’alcool.

L’interdiction rappelle le précédent régime taliban à la fin des années 1990, lorsque le mouvement épousant une interprétation dure de l’islam a interdit la production de pavot.

À cette époque, l’interdiction a été mise en œuvre dans tout le pays en deux ans et, selon l’ONU, a largement contribué à éradiquer la production de pavot.

Cependant, après l’éviction des talibans en 2001, les agriculteurs de nombreuses régions du pays sont revenus à la production de pavot.

Les coquelicots sont la principale source de revenus pour des millions de petits agriculteurs et journaliers qui peuvent gagner jusqu’à 300 $ (274 €) par mois en les récoltant et en extrayant l’opium.

Aujourd’hui, l’Afghanistan est le premier producteur mondial d’opium, malgré les milliards de dollars dépensés par la communauté internationale au cours de ses 20 années en Afghanistan pour éradiquer la drogue.

En 2021, avant la prise de contrôle des talibans, l’Afghanistan produisait plus de 6 000 tonnes d’opium, qui, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, pourraient potentiellement produire 320 tonnes d’héroïne pure.

L’Afghanistan produit plus d’opium que tous les pays producteurs d’opium réunis et l’année dernière a été la sixième année consécutive de récoltes record d’opium.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.