Le Royaume-Uni sanctionne le propriétaire de Chelsea Abramovich pour la guerre de la Russie en Ukraine

[ad_1]

Le propriétaire du club de football de Chelsea, Roman Abramovich, est le dernier oligarque russe à être ajouté à la liste des sanctions du Royaume-Uni après l’invasion de l’Ukraine.

Cette décision met fin au projet du magnat de vendre Chelsea et signifie qu’Abramovich verra “ses actifs gelés, une interdiction de transactions avec des particuliers et des entreprises britanniques, une interdiction de voyager et des sanctions de transport imposées”, a déclaré le gouvernement britannique dans un communiqué.

“Il ne peut y avoir de refuge pour ceux qui ont soutenu l’assaut vicieux de Poutine contre l’Ukraine”, a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Abramovich a été ajouté à la liste des sanctions avec six autres personnes, dont son ancien partenaire commercial, l’industriel Oleg Deripaska, a déclaré le Royaume-Uni.

Les personnes sanctionnées sont à la fois interdites de voyager au Royaume-Uni et incapables de faire des affaires avec des citoyens et des entreprises britanniques.

Mais étant donné “l’impact significatif” que cette décision aura sur Chelsea, le gouvernement a délivré une licence autorisant la poursuite des matches et autres activités liées au football au club.

Abramovich a une valeur nette de 9,4 milliards de livres sterling (11,2 milliards d’euros), a déclaré le gouvernement britannique, ajoutant qu ‘”il est l’un des rares oligarques des années 1990 à conserver sa notoriété sous Poutine”.

Le dirigeant travailliste Keir Starmer avait critiqué Johnson pour ne pas avoir sanctionné les actifs d’Abramovich basés au Royaume-Uni.

Au milieu d’une pression croissante, Abramovich avait promis de vendre le club de football et de faire don du produit net au profit des victimes de la guerre en Ukraine.

Les puissances occidentales ont déclaré qu’elles cibleraient les magnats russes dans le cadre de leurs sanctions contre la guerre en Ukraine.

Parmi les derniers Russes sanctionnés jeudi par le Royaume-Uni figurent Igor Sechin, directeur général de Rosneft, une société pétrolière publique russe, Alexei Miller, PDG de la société énergétique Gazprom, et Nikolai Tokarev, président de la société publique russe Transneft.

Andrey Kostin, président de la deuxième banque russe, VTB, et Dmitri Lebedev, président du conseil d’administration de Bank Rossiya, ont également été sanctionnés par le Royaume-Uni.

Tous les oligarques, à part Abramovich, avaient déjà été sanctionnés par les États-Unis.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.