L’ancien président géorgien Saakashvili met fin à sa grève de la faim

[ad_1]

L’ancien président géorgien Mikheil Saakashvili a déclaré qu’il mettait fin à une grève de la faim en prison, suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

L’homme de 54 ans avait réclamé un meilleur accès aux soins médicaux, mais a déclaré que lui et ses partisans devaient être préparés au milieu de la guerre en Ukraine.

“Je mets fin à ma grève de la faim le 20e jour”, a déclaré Saakashvili dans un message sur son compte Facebook.

L’ancien président avait a entamé sa dernière grève de la faim le 21 févriertrois jours avant l’entrée des troupes russes sur le territoire ukrainien.

Il a été emprisonné l’année dernière après son retour d’exil en Ukraine. Saakashvili affirme que les accusations d’abus de pouvoir portées contre lui sont politiquement motivées. Après sa première arrestation, il a observé une grève de la faim de 50 jours pour protester contre sa détention.

L’arrestation de Saakashvili a exacerbé une crise politique en Géorgie qui a éclaté après les élections législatives de 2020, qui ont été remportées de justesse par le parti au pouvoir Georgian Dream. L’opposition du pays a affirmé que les élections étaient frauduleuses.

Saakashvili a été président du petit pays du Caucase de 2004 à 2013 avant de devenir chef de l’opposition.

La Géorgie, qui borde la Russie et ambitionne également d’adhérer à l’UE et à l’OTAN, a été victime d’une offensive militaire russe en 2008 et s’est vu amputer une partie de son territoire.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.