L’Allemagne veut abolir la loi sur l’avortement de l’époque nazie

[ad_1]

Le gouvernement allemand a approuvé une nouvelle législation qui abolira les lois de l’époque nazie sur l’avortement.

Les médecins allemands sont actuellement interdits de fournir des informations factuelles sur les avortements en vertu de l’article 219a du code pénal du pays.

Une médecin bien connue, Kristina Hänel, a récemment été condamnée à une amende de 6 000 € pour avoir informé les gens sur son site Internet qu’elle pratiquait des avortements.

La décision du gouvernement allemand ouvre la voie à l’abrogation de la loi de 1933 si elle est approuvée par les législateurs.

La législation proposée va maintenant être discutée par le parlement fédéral allemand (Bundestag) et le Conseil fédéral (Bundesrat).

Le ministre allemand de la Justice, Marco Buschmann, a déclaré que les lois actuelles sur l’avortement étaient une “situation intolérable”.

Mais Buschmann a également déclaré mercredi à la télévision ZDF que le nouveau projet de loi n’entraînerait pas la publicité d’avortements “comme des barres de chocolat ou des voyages”.

“Personne n’a besoin de s’inquiéter à ce sujet… c’est légalement impossible”, a-t-il déclaré.

La ministre des Affaires féminines, Anne Spiegel, a déclaré que la loi sur l’avortement, vieille de plusieurs décennies, était “en retard”.

“Les médecins devraient à l’avenir être en mesure de fournir des informations sur leurs services médicaux pour les avortements sans avoir à craindre des poursuites ou une stigmatisation”, a déclaré Spiegel.

“Nous renforçons le droit des femmes à l’autodétermination à long terme.”

Les avortements sont légaux en Allemagne tant qu’ils sont pratiqués dans les douze premières semaines de grossesse et après consultation obligatoire. Les avortements sont également autorisés s’il existe des raisons médicales spécifiques ou si la femme a été violée.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.