Kenya : longues files d’attente dans les stations-service en raison des restrictions de carburant

[ad_1]

Les automobilistes kényans ont enduré une autre journée de pénuries de carburant majeures lundi, avec des files d’attente de plusieurs heures et un rationnement strict dans les stations-service alors que les pompes se tarissaient à travers le pays.

Le gouvernement a blâmé la thésaurisation et les achats de panique pour les files d’attente dans les stations-service, qui se sont aggravées au cours du week-end, mais les négociants en pétrole ont déclaré que l’État leur devait des subventions exceptionnelles.

La pénurie a commencé la semaine dernière dans l’ouest du Kenya à la suite d’un différend entre les sociétés de commercialisation du pétrole et le gouvernement au sujet des paiements de subventions, ont indiqué des sources.

Le gouvernement paie les fournisseurs de pétrole pour subventionner les coûts de pompe pour les automobilistes, mais les entreprises ont déclaré qu’elles attendaient quatre mois de paiements impayés.

Dans le cadre d’un accord avec le gouvernement, les détaillants ont plafonné le prix de l’essence ce mois-ci à 135 shillings kenyans (1,17 $, 1 €) le litre.

Les opérateurs du marché noir, cependant, vendraient à 160 shillings en raison de la pénurie.

.

[ad_2]

Source link

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.